Anges et anges rebelles

" Car c’est dans le Christ qu’ont été créées toutes choses, dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles : trônes, seigneuries, principautés, puissances ; tout a été créé par lui et pour lui " (Col 1, 16).

Concernant le monde angélique : 

  • Le trouble est grand !
  • Les questions nombreuses que pause une certaine littérature spirituelle !
  • Les pièges et les fausses vérités plus nombreux encore !

Nous le savons l'ange de ténèbre se cache en ange de lumière. 

Voici quelques éléments de clarification que la sagesse de l'Eglise met à notre disposition. 

 

Nature des anges

  • Les anges sont de purs esprits, des êtres non corporels, créés bons et immortels. Dieu est éternel, il n’a ni commencement, ni fin ! Par contre, les anges ne sont pas éternels mais immortels : ils ont un commencement mais pas de fin. Ils ont commencé à exister quand ils furent créés.
  • Les anges sont dotés d’une intelligence très supérieure à celle des hommes et d’une volonté : ce sont donc des personnes.

  • Leur existence est une vérité de foi.

 

Suite de l'article p.2

 

 
 

Le monde angélique

" Car c’est dans le Christ qu’ont été créées toutes choses, dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles : trônes, seigneuries, principautés, puissances ; tout a été créé par lui et pour lui " (Col 1, 16).

Nature des anges

  •   Les anges sont de purs esprits, des êtres non corporels, créés bons et immortels. Dieu est éternel, il n’a ni commencement, ni fin ! Par contre, les anges ne sont pas éternels mais immortels : ils ont un commencement mais pas de fin. Ils ont commencé à exister quand ils furent créés.
  •   Les anges sont dotés d’une intelligence très supérieure à celle des hommes et d’une volonté : ce sont donc des personnes.

  •    Leur existence est une vérité de foi.

 

Le commencement des anges

  •    Au premier instant de leur création, les anges furent en communion avec Dieu (en état de grâce sanctifiante), et reçurent de nombreuses vertus.  Cependant, ils ne furent pas créés en état de gloire, c’est-à-dire déjà en possession de la vision béatifique. Leur intelligence en cet instant était telle qu’ils comprirent parfaitement et autant que Dieu leur permit, son dessein bienveillant en faveur des hommes, la mission centrale du Christ, et le rôle de Marie, notamment lors de l’incarnation
  •    Au second instant de leur existence, la liberté des anges eut à opter pour Dieu et la mission qui leur était assignée. Cet unique acte d’amour les fît entrer dans la béatitude. Pour les saints anges, Dieu partage la connaissance qu’il a de lui-même, c'est la vision béatifique dont ils jouissent comme conséquence de leur fidélité.

  •   Le refus de certains anges, en pleine connaissance des conséquences de que cela impliquerait, les a définitivement coupés de Dieu et de la béatitudes. Lucifer (ou Satan), le plus beau des anges, répondit : « Je ne servirai pas ! ». Il ne put accepter, par exemple, que Marie deviendrait plus grande et plus digne d’éloges que toute autre créature incluant lui-même. Satan choisit lucidement de se séparer de Dieu, ce qui est la définition-même de la damnation éternelle. La prophétie du livre de la Genèse : « Elle (la femme) t'écrasera la tête » est le résultat de ce rejet.

  •   Les anges, puisque dotés d’une liberté parfaite, sont fixés de manière définitive dans l’orientation fondamentale qu’ils ont choisies. Leur volonté s’est fixée soit dans le bien, soit dans le mal ; ils furent immédiatement damnés, ou béatifiés dans la vision de Dieu.

L’intelligence des anges

  •   Les anges sont dotés d’une intelligence très supérieure à celle des hommes. Leur perfection dépasse celle de toutes les créatures visibles. Nous, êtres humains, acquérons la connaissance à travers nos cinq sens ou en la recevant de l’enseignement d’un autre. Les anges ont une connaissance infuse des choses visibles et invisibles. Pour connaître, ils n’ont pas besoin de cogiter ou de raisonner. Ils perçoivent cependant les méandres de nos pensées.

  •   Ils saisissent sans erreur autant que Dieu leur permet son dessein bienveillant. Cette connaissance, quoiqu’incomplète, leur permet de deviner l’avenir, d’entrevoir ce qui arrivera. Dieu seul, cependant, connaît parfaitement l’avenir sans le supputer et accède au cœur humain. Les anges ne peuvent saisir notre vie intérieure.

La manière dont les anges communiquent

  •   Les anges n’ont pas de corps, ils ne communiquent pas leurs pensées de manière indirecte par transmission vocale, mais directement par transmission de pensée. Lorsque nous dirigeons notre pensée vers un ange (ou un démon), il pourrait la percevoir. Ceci explicite le fait qu'un exorciste puisse chasser un démon par un ordre mental.

  •   Les anges agissent sur nous de la même manière, ils suscitent en nous des pensées que nous pouvons accepter ou rejeter. Ainsi en va-t-il des tentations : une pensée mauvaise est infusée dans notre esprit, nous la rejetons ou la faisons nôtre. Les bons anges fonctionnent de la même manière, ils déposent en nous de bonnes pensées, de saintes motions. Il nous est difficile de distinguer nos propres pensées de celles venant des anges ou des démons.

Mission des anges

  •   Les anges ont pour mission de louer et servir Dieu. Ils glorifient Dieu sans cesse et sont " les ouvriers de sa parole, attentifs au son de sa parole. " (Ps 103, 20).

  •   Ils sont les messagers (anges) du dessein bienveillant de Dieu et annoncent de loin ou de près le salut: " Est-ce que tous ne sont pas des esprits chargés d’un ministère, envoyés en service pour ceux qui doivent hériter le salut ? " (He 1, 14). L’ange Gabriel, par exemple, annonce à Marie la naissance du Sauveur (cf. Lc 1, 11. 26).

  •   Ange gardien. « Chaque fidèle a à ses côtés un ange comme protecteur et pasteur pour le conduire à la vie » écrit St Basile. La première pensée de notre ange gardien lorsqu’il reçut la mission de nous protéger fût d’y consentir joyeusement. Il dit immédiatement « oui » et mérita la grâce de la gloire et celle de se tenir devant la face de Dieu. « Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits, car, je vous le dis, leurs anges dans les cieux voient sans cesse la face de mon Père qui est aux cieux. »  (Mt 18, 10). Dès qu'il fût créé, notre ange gardien commença à nous protéger et à combattre pour notre salut.

L’espace et temps

  •   Les anges n’occupent pas une place. Ils sont « ici » ou « là » parce qu’ils exercent leur action à cet endroit et pas un autre. Occuper une place, être quelque part ne concerne que les créatures matérielles, parce que la matière occupe un certain espace. Immatériels, les anges n’occupent aucun espace. Cependant, ils sont actifs dans le monde, et cette activité les fait être où ils agissent, « ici » ou « là ». Agir sur quelque chose consiste pour eux à fixer leurs pensées sur cette chose. Ils changent d'activité en changeant simplement de pensée.

  •   Les anges ne sont pas dans le temps. Il y a trois manières d'être en relation avec le temps.
  • Il y a ceux qui sont créés dans le temps et vivent dans le temps, telles que les humains. Nous avons été créés dans un monde en devenir.
  • Pour les anges, on parle d’« éviternité ». Ils sont créés hors du temps mais capables d'agir dans le temps ; ils ont connaissance de ce qui survient dans le temps.
  • Pour Dieu, nous utilisons le terme éternité. Dieu n'a pas de commencement ni de fin, il est créateur du temps.