Les degrés d’asservissement spirituel

degres-d-asservissement-003.png

 

Lien spirituel (ou dépendance spirituelle négative)

 

Causes

A.     Mal consenti (le péché habituel)  

degre-d-asservissement-001.png

B.      Mal subi (?) : abus sexuel, transmission générationnelle (alcool, etc.)

 

Conséquences

  • Asservissement : parasitage, perte de liberté aliénation), affaiblissement de la capacité de résister à la tentation, fragilisation du point faible
  • Source de peur et d'angoisse

 

Comportement à risque

Certains péchés (comportements) sont davantage à risque d’asservissement spirituelle : pratiques occultes : magie, spiritisme, etc.  car celles établissent, implicitement ou explicitement, un lien précisément avec les forces du mal aliénantes.

La personne établit rarement la relation entre ce comportement à risque et l’apparition d’une dépendance.

 

Ne pas confondre le lien spirituel avec …

  • Points faibles du vieil homme

Ou encore : mauvaise tendance, brèche existentielle, convoitise, concupiscence, inclination ou disposition au mal, maladies de l’âme, etc.

Conséquence personnelle du péché originel (perte d’intégrité et de maîtrise des passions) suscitant une disposition latente, une inclination au mal sans être « en soi » péché.

Utilité de bien connaître soi et ses failles par lesquelles survient habituellement la tentation : connaissance non par introspection psychologique mais spirituellement, dans la lumière de la foi.

  • Tentations du Malin (suggestion, incitation à mal faire, séduction) :Prière de délivrance  (ou d’auto-libération)  (? déliance)
    • Le Malin tente et trouve des relais à sa séduction et des médiations à son action dans l’esprit du monde, le vieil homme et les démons.
    • Résister renforce la liberté et favorise la croissance spirituelle. Tant qu’on n’y consent pas, la tentation n’affaiblit pas la liberté.  C’est l’objet du combat spirituel.

 

Que faire ?