Dangers de l'occulte

 

Demander aux démons d’intervenir ou de connaître l’avenir fait entrer en relation avec eux. La pratique occulte (divination ou magie) inclut un pacte implicite avec les démons. Il est naïf de croire qu’on peut manipuler le monde invisible devenu ambigu à son avantage. C’est courir un risque et commettre un péché en transgressant un interdit protecteur (CEC 2116). Celui-ci est donné par Dieu par bonté et non pour se garder des connaissances ou des pouvoirs comme 'a suggéré le serpent de la Genèse. Non, il s'agit bien dans le chef de Dieu de protéger l'Homme des mauvais anges. On ne bénéficie pas impunément des faveurs des démons sans que, tôt ou tard, la facture soit présentée. Celle-ci peut survenir des années plus tard, on peut la considérer au plan psychique et au plan de l'action directe des mauvais esprits. 

Nature

 

Aliénation psychique 

- Peur et angoisse ;

- Aliénation progresive de la liberté ;

- Dépendance à l’occulte : risque d’escalade et finalement d’asservissement à l’irrationnel ;

- Déséquilibres psychologiques jusqu’à la décompensation psychotique.

 

Aliénation spirituelle 

Le prix est habituellement un enchaînement de problèmes constituant un harcèlement : succession d’échecs, dépression et soucis de santé, ruptures familiales, etc. qu’on appelle « vexation ». L’ennemi n’hésite pas à proférer des menaces (s’en prendre aux proches, etc.) lorsqu’on décide de faire machine arrière.

  • Dessèchement de la vie de foi

Effilochement de la relation à Dieu, allergie au sacré, difficulté dans la prière, incompréhension de la Parole de Dieu, etc.

  • Perméabilité à l’action des démons

Les pratique occultes ouvrent des portes perçues par l’ennemi comme autant d’invitation à poursuivre son infiltration.